Vaginoplastie Tunisie: Chirurgie de Rajeunissement Vaginal (raffermissement vaginal)

La vaginoplastie en Tunisie est une chirurgie esthétique destinée à rajeunir le vagin suite à plusieurs facteurs qui font perdre à la membrane sa ténacité. En général, cette opération de chirurgie intime permet de renforcer les muscles du périnée (plancher pelvien) afin de diminuer la largeur de l’orifice vaginal. Elle vise également à améliorer le plaisir sexuel des femmes en vue d’éliminer les troubles sexuels, fréquemment rencontrés après un certain âge.

A la quête des sensations du passé ou d’un vagin plus jeune et frais, elles sont nombreuses ces femmes qui optent pour la chirurgie esthétique intime en Tunisie, principalement pour sa renommée de qualité. Effectivement, notre agence vous permet de réaliser une chirurgie du vagin réussie et au moindre coût, avec un service 5 étoiles et un accompagnement personnalisé, le temps d’un séjour mémorable en Tunisie. Le but est de vous offrir tous les instruments de confort, sécurité et discrétion pour profiter de votre rajeunissement vaginal.

Tarif de la Vaginoplastie en Tunisie

Le tarif ci-dessous comprend les consultations pré et post opératoires, le séjour en clinique, l’opération, les soins post opératoires, la période de convalescence en hôtel 5*, l’assistance et le suivi post opératoire en Tunisie et dans votre pays.

INTERVENTIONS PRIX SÉJOUR
Vaginoplastie 2000€ 2 nuits / 3 jours

Pour plus d’informations sur votre vaginoplastie en Tunisie, demandez un devis personnalisé gratuit et sans engagement de votre part.

Docteur Moez KallelChirurgien esthétique
Docteur Atef GhediraChirurgien esthétique

Indications pour la vaginoplastie

Il s’agit d’un muscle qui supporte tout le poids de la partie supérieure du corps. Il joue un rôle important dans la sexualité féminine, car c’est sa capacité à se contracter qui permet d’avoir des sensations au moment de la pénétration.

Il assure aussi la continence, c’est-à-dire le contrôle de l’envie d’aller aux toilettes.Vaginoplastie-en-Tunisie

Le relâchement vaginal est dû à un affaiblissement du périnée qui est particulièrement sollicité chez les personnes en surpoids et chez les femmes enceintes en cas d’accouchement par voie basse ou suite à une épisiotomie mal refermée.

Autre que le cas du post-accouchement, les femmes font recours au rajeunissement vaginal en Tunisie pour traiter les méfaits du vieillissement (resserrer le plancher des muscles du vagin) ou pour renforcer les muscles afin d’anticiper la descente des organes. Le but étant toujours d’augmenter leur sensibilité sexuelle pour avoir plus de plaisir dans leurs rapports intimes.

Les objectifs de la vaginoplastie

Sur le plan technique, le rajeunissement vaginal a pour objectif de réduire le diamètre du vagin après l’accouchement et de fortifier les muscles et le périnée. Ces gestes permettent d’intensifier les frictions qui se chargent de générer l’orgasme et le plaisir sexuel.

Opter pour la vaginoplastie ne permet pas de soulager des troubles sexuels ou d’avoir un orgasme lorsque la femme ne l’a jamais eu avant. Cette chirurgie est prescrite uniquement dans le cas de la réparation du vagin. Il ne s’agit donc pas d’un traitement contre l’absence du désir sexuel ou orgasme et la libido, mais une chirurgie pour rafraichir cet organe et retrouver les plaisirs du passé

Comment se déroule une vaginoplastie en Tunisie ?

Comme toute chirurgie intime, des précautions sont à prendre avant de passer sur le billard.

Avant l’intervention

Etant la particularité du corps féminin, il est fortement recommandé de planifier votre chirurgie du vagin juste après la fin de la menstruation mensuelle.

De la sorte, les tissus seront cicatrisés, une fois que l’intervention est finie. L’écoulement de sang menstruel doit idéalement avoir lieu avant la fin de la cicatrisation pour éviter les complications chirurgicales.

Les rapports sexuels sont déconseillé la veille de l’opération.

Un bilan sanguin est à réaliser avant votre opération.

Les techniques de la vaginoplastie

La chirurgie du vagin se déroule sous anesthésie générale ou sédation.

Elle dure pendant 1 heure et nécessite une nuitée en clinique.

Le chirurgien, ou gynécologue, fait deux incisions sur toute la longueur du vagin partant de l’orifice d’entrée jusqu’à l’intérieur. Son but est d’améliorer la tension des muscles vaginaux et leur capacité de contraction. On distingue ici deux méthodes d’action :

  • Cas de légère flaccidité : il coupe et retire une bande du tissu muqueux avant de suturer.
  • Cas d’importante flaccidité : Il réalise un pli avec les muscles exposés après avoir coupé et retirer la bande du tissu muqueux.

Les suites opératoires

Comme indiqué plus haut, les complications à la suite d’une chirurgie du vagin en Tunisie sont minimes si l’opération se fait après la fin des menstruations. Il faut juste prendre soin de votre hygiène intime (séchez bien votre vagin après chaque douche ou passage aux toilettes) pour éliminer le risque d’infection.

Vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes après 5 jours de l’opération et vos rapports sexuels après un mois.

Vous serez vue en d’une visite de contrôle par le chirurgien un jour avant votre retour dans votre pays.

FAQ: Les questions fréquentes autour d’une vaginoplastie

Quelles recommandations après une vaginoplastie ?
Après l’opération, la patiente devra suivre quelques consignes pour son bien-être au quotidien et pour éviter les complications. Tout d’abord, elle devra éviter de mettre un pantalon pendant un certain temps, car ce vêtement risque d’irriter la partie opérée. L’activité sexuelle ne pourra être reprise qu’après 4 à 8 semaines et l’avis favorable du chirurgien, et il faudra également patienter quelques semaines avant de reprendre le sport de façon progressive. Par contre la patiente devra réaliser certains exercices (qui agissent sur la zone du vagin) qui lui seront proscrits par le chirurgien afin de faciliter la reprise.
Quels sont les risques de l’opération ?
La vaginoplastie est une opération de chirurgie esthétique, et comme toute opération de chirurgie elle comporte quelques risques, même s’ils sont minimes. Les risques peuvent être liés à l’anesthésie ou à une erreur chirurgicale, voilà pourquoi il est important de bien savoir choisir le chirurgien et la clinique pour l’opération. Après la sortie de la clinique, les complications les plus fréquentes sont : des infections (qui peuvent être traités avec des antibiotiques), des douleurs plus ou moins importantes (qui peuvent être atténuées avec des antalgiques), une perte ou une diminution de la sensibilité, ou encore des problèmes liés à la cicatrisation. Il est aussi à noter que de petits saignements peuvent se produire dans la zone opérée, mais si le saignement devient important alors il faudra contacter le chirurgien. En cas de complication, il faudra consulter le chirurgien en urgence.
Comment se déroule la cicatrisation ?
Le processus de cicatrisation peut durer de nombreuses semaines. Les points de suture sont réalisés généralement avec des fils résorbables, qui finiront par disparaître spontanément après environ 3 semaines.  Quelques médicaments pourront être proscrits par le chirurgien et devront être pris par la patiente afin de faciliter le processus de cicatrisation. Les cicatrices, de par leur position, ne seront pas visibles après l’intervention. Si un problème concernant les cicatrices survient durant la convalescence (chose qui se produit rarement), il faudra consulter en urgence afin que les points de suture soient refaits.
Qu’est-ce que le lipofilling du vagin ?
Le lipofilling du vagin, ou rajeunissement vaginal, est une intervention de vaginoplastie qui a pour but de réduire l’orifice du vagin. Cette opération est recommandée notamment aux patientes dont le diamètre du vagin s’est élargi à cause de la vieillesse ou suite à une ou plusieurs accouchements. Le lipofilling du vagin a également pour but d’améliorer le confort des patientes durant les rapports intimes. L’opération consiste à prélever de la graisse chez la patiente qui sera réinjectée dans la paroi vaginale. L’avantage de l’opération est la compatibilité de la graisse utilisée, car elle provient de la patiente qui va bénéficier de l’opération, il n’y a donc pas de risque de rejet.