Labioplastie Tunisie (Nymphoplastie): chirurgie de réduction des petites lèvres

La labioplastie en Tunisie, connue également sous le nom de « nymphoplastie », est une chirurgie esthétique intime destinée à la réduction des petites lèvres « pendantes » au niveau de la vulve de la femme. Il s’agit d’une opération fortement sollicitée par les femmes qui souffrent de douleurs lors des rapports sexuels, des difficultés pour marcher ou faire du sport et des gènes pour s’habiller.

Beaucoup se plaignent également d’une gêne au quotidien lors du port de sous-vêtements en dentelle, de jean serré, de maillot de bain moulant.

Toutefois, la labioplastie peut corriger des problèmes physiques qui influent la vie quotidienne comme l’irritation.

Compte tenu de la délicatesse de la zone opérée, les patientes sont toujours à la recherche de chirurgiens hautement qualifiés pour leurs opérations. C’est pour cette raison que notre agence a investi son savoir-faire et expérience dans le tourisme médical pour vous garantir une chirurgie très confortable et sécurisée, le tout dans le cadre d’un séjour esthétique 5 étoiles à des prix incomparables.

Tarif Labioplastie en Tunisie

Le tarif ci-dessous comprend les consultations pré et post opératoires, le séjour en clinique, l’opération, les soins post opératoires, la période de convalescence en hôtel 5*, l’assistance et le suivi post opératoire en Tunisie et dans votre pays.

INTERVENTIONSPRIXSÉJOUR
Labioplastie/ Nymphoplastie2000€2 nuitées / 3 jours

Pour plus d’informations sur votre Labioplastie en Tunisie, demandez un devis personnalisé gratuit et sans engagement de votre part.

Docteur Moez KallelChirurgien esthétique
Docteur Atef GhediraChirurgien esthétique

Suis-je éligible à une labioplastie ?

Cette Intervention concerne les femmes qui sont “gênées sur le plan esthétique mais aussi physique avec des difficultés, voire des douleurs, lors des rapports sexuels, ou lors de la pratique de certains sports (vélo, équitation) ou en raison du port de vêtements trop serrés (jeans serrés, strings)

labioplastie tunisie

Les déformations constatées au niveau de la vulve féminine ont généralement des antécédents génétiques ou sont causées par un accouchement par voie basse.

La labioplastie peut également se justifier par la volonté de soigner des disgrâces causées par des traumatismes ou une simple variante anatomique dans cet organe

Pourquoi recourir à la chirurgie esthétique de la vulve ?

La labioplastie est souvent recommandée pour des fins esthétiques : les femmes visent à sentir une satisfaction physique et émotionnelle en améliorant la région vulvaire.

Ainsi, la femme sera plus confiante et à l’aise dans la pratique du sport et lors de ses rapports sexuels. Certaines femmes décident même d’associer cette chirurgie à une vaginoplastie pour avoir plus de plaisir sexuel.

D’autre part, la nymphoplastie traite des problèmes physiques en corrigeant les lèvres proéminentes qui peuvent causer des frictions lors du port des vêtements serrés ou la pratique du sport (vélo, équitation, footing, etc.).

 

Comment se déroule une labioplastie en Tunisie ?

Comme toute chirurgie intime, la nymphoplastie nécessite la prise de certaines précautions avant de passer à l’acte chirurgical.

Avant l’intervention de la Labioplastie

  1. Un bilan sanguin est à prévoir quelques jours avant votre départ.
  2. Une consultation avec notre gynécologue et notre anesthésiste aura lieu la veille de l’opération.
  3. Les rapports sexuels doivent être arrêter 24h avant l’opération.

Le déroulement de la Labioplastie en Tunisie

Classiquement, la labioplastie se déroule sous anesthésie générale ou sédation. L’intervention dure en moyenne une heure et l’hospitalisation est d’une nuitée. Des médecins et aides soignantes très compétents vous accompagneront tout au long de ce séjour pour vous garantir le confort maximal.

Sur le plan technique, le chirurgien se charge de retirer l’excès de tissus redondants dans la zone des petites lèvres génitales au contour de l’ouverture du vagin. Il enlève cet excès de façon triangulaire, dite en « V », à l’aide d’un scalpel tout en remodelant les contours pour avoir un résultat esthétique et naturel. Le chirurgien utilisera des fils résorbables.

Les suites opératoires de la Labioplastie :

Généralement, il y a peu de douleurs après une labioplastie. La patiente aura du mal à marcher lors des premiers jours

  • La période de cicatrisation est d’une à trois semaines. Il est conseillé de préférer les jupes aux pantalons et la femme peut reprendre sa vie sexuelle après 45 jours de l’opération.
  • La toilette est autorisée dès le premier jour.
  • Un bon séchage sera assuré pour minimiser les macérations potentielles causes de problème de cicatrisation.
  • Patienter 6 semaines avant la reprise des activités sexuelles et du sport.
  • Pendant cette période, éviter les vêtements trop serrés et manipuler les tissus avec précaution, il est ainsi recommandé de porter de la lingerie légère et en coton, en respectant une bonne hygiène pluriquotidienne.
  • Vous serez vue en d’une visite de contrôle par le chirurgien un jour avant votre retour dans votre pays

FAQ: Les questions fréquentes autour d’une labioplastie

À partir de quel âge est-il possible de recourir à la labioplastie ?
En principe, l’opération n’est pas adressée aux adolescentes, la patiente qui désire avoir recours à cette opération devra préférablement être majeure. Si de plus en plus de patientes de moins de 18 ans ont recours à cette opération (qui porte également le nom de réjuvénation vaginale), c’est principalement à cause de l’influence des médias. Si le chirurgien reçoit une patiente trop jeune qui nourrit des complexes envers son physique, elle sera alors invitée à consulter un psychologue qui pourra l’aider à surmonter un mal-être lié à son physique. D’une manière générale, les patientes qui ont recours à l’opération ont majoritairement moins de 40 ans, les patientes plus âges peuvent exiger cette intervention pour « rajeunir » le vagin suite à de multiples accouchements.
Que faut-il savoir sur les suites de l’intervention ?
Tout d’abord, il faut savoir qu’il est tout à fait normal de ressentir quelques douleurs après l’opération dans la zone opérée, qui pourront être atténuées grâce à des antalgiques classiques.  Il faut laisser du temps à la cicatrisation, un processus qui peut prendre de nombreuses semaines avant d’arriver à terme. La reprise des activités sexuelles ne pourra se faire qu’après 4 à 6 semaines au minimum, la même période d’attente sera nécessaire avant de pouvoir reprendre progressivement une activité sportive. Si des douleurs inattendues se sont ressentir, alors il faudra consulter en urgence votre chirurgien.
Quelles peuvent être les risques d’une labioplastie ?
L’opération est largement pratiquée à travers le monde et connaît un large taux de réussite, mais même si les risques liés à l’opération sont rares, il vaut mieux les connaître avant d’accepter de faire l’intervention. Des problèmes peuvent survenir durant l’intervention (erreur chirurgicale, problème lié à l’anesthésie, etc.), et quelques complications peuvent avoir lieu après la sortie de la clinique (infections, problèmes de cicatrisation…). Voilà pourquoi il faut prendre le temps de bien choisir le chirurgien qui réalisera votre opération, opter pour un praticien expérimenté et une clinique de renommée augmentera les chances de réussite de l’intervention.
Est-il possible de faire une labioplastie avant une grossesse ?
La labioplastie est adressée notamment aux patientes qui désirent lifter les lèvres vaginales suite à une ou plusieurs grossesses. Il est donc recommandé d’attendre la fin de ces grosses avant de pouvoir envisager de recourir à cette opération, même si une labioplastie avant une grossesse est tout à fait possible. Les sensations sont préservées, et dans certains cas certaines patientes ont même constatés que la labioplastie facilite le processus d’accouchement. Lors des premières consultations, si vous prévoyez d’avoir un enfant après une labioplastie, vous devrez en parler à votre chirurgien qui pourra vous conseiller et vous informer au mieux concernant les suites de l’opération sur le long terme.