Greffe de cheveux FUE ou FUT : quelle technique choisir ?

Greffe de cheveux FUE ou FUT: quelle technique choisir? 

La greffe de cheveux, ou implantation capillaire, est une solution chirurgicale très populaire chez les hommes qui souffrent de calvitie et qui désirent retrouver une belle chevelure. Les deux techniques qui sont aujourd’hui les plus utilisées pour aboutir à ce résultat sont : la FUT (transplantation capillaire d’une unité folliculaire) et la FUE (extraction d’une unité folliculaire). Quelles sont les principales différences entre les deux techniques, et quelle solution choisir ?

En quoi consiste la technique FUE ?

La technique de la FUE est plus moderne, elle a été développée et pratiquée après la FUT. Lors de la FUE, le chirurgien se charge d’extraire des follicules individuels dans la partie donneuse pour ensuite les implanter dans la zone privée de cheveux. Cette technique est de plus en plus choisie par les patients et les chirurgiens, car elle donne des résultats satisfaisants tout en diminuant les effets secondaires par rapport à la FUT. Par contre il s’agit d’une procédure plus laborieuse et plus complexe que la FUT.

Qu’est-ce que la technique FUT ?

Lors de la technique FUT, qui est aussi parfois nommée la technique de la bande, le chirurgien réalise l’extraction d’une bande de follicules capillaires dans la zone donneuse pour ensuite l’implanter dans la partie privée de chevelure. Cette méthode est connue pour être plus simple à réaliser et pour être également moins couteuse que la FUE, mais c’est aussi une technique qui soumet le patient à plus d’effets secondaires après l’opération, et qui laisse par la suite une cicatrice linéaire (là où pour la FUE il n’y a pas de cicatrice).

lire aussi: Tout savoir sur la lipostructure du visage

Quelle technique choisir entre les deux ?

Le choix de la technique à employer se fera lors de la consultation préopératoire, et va dépendre du degré de la calvitie du patient : en effet, la FUT sera privilégiée lorsque la calvitie est plus importante ; cependant, la FUE est de plus en plus choisie car elle offre plus d’avantages et a moins d’effets secondaires que la FUT. Parmi les principaux avantages de la FUE :

  • L’absence d’une cicatrice linéaire : la FUT nécessite le prélèvement d’une bande horizontale, ce qui laissera une cicatrice linéaire. Ce qui n’est pas le cas lors de la FUE.
  • Les suites postopératoires sont moins lourdes : suite à la FUE il y’a moins d’effets secondaires, et le patient n’aura pas de problèmes de cicatrisation (contrairement à la FUT où il y’aura une cicatrice après l’intervention).
  • La préparation est plus simple : contrairement à la FUT, avant une FUE le patient n’aura pas besoin de se raser, et pourra garder les cheveux déjà présents dans la zone donneuse.

Mais bien que la technique du FUE soit plus moderne que la FUT, elle est néanmoins plus complexe et nécessite un plus gros effort à réaliser, même le meilleur plasticien ne pourra pas implanter plus de 1000 à 1500 implants en une seule journée. Le choix de la technique à réaliser pour l’implantation des cheveux se fera avec le chirurgien lors de la consultation préopératoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *