Fécondation in vitro


Fécondation in vitro

La Fécondation in Vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée (AMP) qui consiste à féconder un ovule avec un spermatozoïde en dehors de l’utérus.

Cette technique est destinée aux couples qui sont en situation d’infertilité et qui désirent avoir un enfant. La FIV est constituée de plusieurs étapes, avec un taux de réussite qui dépend de plusieurs facteurs.



En quoi consiste la fécondation in vitro ?

Une procédure de FIV consiste à extraire des ovules chez la femme et à récupérer des spermatozoïdes chez l’homme, pour ensuite combiner les ovules et les spermatozoïdes en laboratoire, en dehors de l’utérus.

Les embryons obtenus sont par la suite réimplantés dans l’utérus. Le but est de recréer une fécondation in vivo, c’est-à-dire le phénomène qui se déroule naturellement lors d’une fécondation dans les trompes de la femme.



Besoin de plus d’informations sur la Fécondation in vitro en Tunisie?

 



Quelles sont les indications d’une FIV ?

Il est possible de recourir à une FIV dans le cas où une fécondation conventionnelle n’est pas possible. Dans certains cas, les causes de l’infertilité ne sont pas clairement identifiées, mais dans d’autres situations l’anomalie qui empêche la fécondité est bien décelée et le couple nécessite donc de recourir à la procréation assistée.

Parmi les causes de l’infertilité :

  • Quand la patiente souffre d’anomalies tubaires : quand par exemples les trompes sont absentes ou bouchées.
  • Lorsque l’homme est en situation d’infertilité : le sperme du conjoint peut présenter quelques anomalies, comme par exemples des problèmes liés aux nombre ou à la mobilité des spermatozoïdes
  • Quand la patiente souffre d’une endométriose : c’est une maladie gynécologique, qui, en outre de provoquer des sensations de douleurs, peut aussi être un motif d’infertilité chez les femmes.

Qui peut recourir à une FIV ?

Toute femme en bonne santé peut opter pour une Fécondation in vitro jusqu’à un certain âge. D’une manière générale, la limite d’âge pour la femme désireuse de recourir à cette technique ne doit pas dépasser les 43 ans, tandis que le conjoint ne doit pas avoir plus de 55 ans.

La fécondation in vitro sera envisagée après avoir établi le diagnostic d’infertilité et lorsque les traitements pour l’infertilité chez le couple n’ont pas donné les résultats escomptés.

Quelles sont les étapes d’une fécondation in vitro ?

La fécondation in vitro est une opération délicate qui passe par diverses étapes :

  • La stimulation ovarienne : cette stimulation aura pour but de développer plusieurs follicules grâce à un traitement hormonal
  • La ponction des ovocytes : cette étape consiste à prélever les ovocytes arrivés à maturité
  • L’étape de la fécondation : les ovocytes prélevés sont mis en contact avec les spermatozoïdes
  • L’implantation des embryons dans l’utérus : les embryons obtenus sont réintroduits dans l’utérus

Quelles sont les chances de réussite d’une Fécondation in vitro?

Selon les différentes études effectuées jusqu’à ce jour, une Fécondation in vitro a entre 20 et 24 % de chances de succès par cycle, et 75% des grossesses qui ont eu lieu grâce à une FIV aboutissent à la naissance du bébé. Le taux de réussite du traitement dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels :

  • L’âge de la patiente
  • La qualité des ovocytes et des spermatozoïdes prélevés
  • L’hygiène de vie et l’état de santé de la patiente et de son conjoint
  • Les causes de l’infertilité

Tarif FIV en Tunisie

Pour plus d’informations, demandez un devis personnalisé gratuit et sans engagement de votre part.

INTERVENTIONSPRIXSÉJOUR
Fécondation In Vitro