You cannot copy content of this page

Comment corriger le pectus excavatum avec la chirurgie esthétique?

Le pectus excavatum, nommé aussi « thorax en entonnoir », est un phénomène qui touche surtout les hommes, et qui est caractérisé par un thorax à l’aspect déformé et par une poitrine qui a l’aspect creux. Quelles sont les causes de cette déformation, et quelles sont les solutions proposées par la chirurgie esthétique pour y remédier? 

Le pectus excavatum, qu’est-ce que c’est ?

Le pectus excavatum est un cas de déformation du thorax qui concerne plus les hommes que les femmes. La personne touchée par ce phénomène présente un aspect enfoncé de la paroi de la poitrine. La poitrine a un aspect creux car l’os du sternum s’enfonce vers l’intérieur. En plus du côté inesthétique, ce phénomène peut représenter un risque pour le patient, car pouvant causer des problèmes cardio-respiratoires. Selon les recherches réalisées jusqu’à ce jour, les spécialistes pensent que ce phénomène est dû soit à un problème de croissance de certains éléments osseux, soit à des facteurs génétiques. 

Lire aussi: Quelles sont les opérations de chirurgie esthétique les plus réalisées chez les hommes ?

Quelles solutions pour corriger le thorax en entonnoir ?

Grâce à la chirurgie esthétique, il est aujourd’hui possible de proposer des solutions efficaces et permanentes pour traiter le thorax en entonnoir. Parmi les techniques les plus utilisées :

  • La pose d’implants : il s’agit de la technique la plus couramment utilisée pour traiter le pectus excavatum. Le chirurgien commence par effectuer une incision, à travers laquelle il pourra introduire l’implant. La taille et la forme de la prothèse utilisée dépendra du volume de la cavité à combler dans le thorax du patient.
  • Injection de graisse : cette technique est idéale pour les patients qui souffrent d’un cas léger de pectus excavatum. C’est la graisse du patient qui sera utilisée dans son propre corps, ainsi il n’y aura pas de risque de rejet. La procédure consiste à prélever par liposuccion de la graisse dans une partie du corps du patient (cuisses, ventre, etc.), puis sera réinjectée dans la zone creuse de la poitrine afin de la combler.