Comment calculer son IMC à partir du poids et de la taille?

Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui représente un énorme risque pour la santé. L’indice de masse corporelle (IMC) est un moyen simple de mesurer l’obésité dans la population.

De plus qu’il permet de faire savoir à une personne, si elle est éligible à une chirurgie de l’obésité ( sleeve, Mini bypass, anneau gastrique…).

Qu’est ce que l’IMC ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est une grandeur inventée par Adolphe Quételet (scientifique belge et fondateur de la statistique moderne) qui permet d’estimer la corpulence d’une personne et ainsi lui permettre de savoir s’il est en corpulence normal, en surpoids ou bien en obésité.

Cet indice est aussi appelé l’indice de Quételet.

Comment calculer son IMC :

Le calcul de l’IMC se fait comme suit :

IMC du patient = poids du patient en kg / taille du patient en m 2

Exemple : une personne qui pèse 89 kg et qui mesure 162; le calcul de l’IMC se fait comme suit :

89/(162*162) = 33.9 ; son IMC est de 33.9 la plaçant en obésité modérée

  • IMC ≤ 16 dénutrition ou anorexie
  • IMC ≥ 16.5 maigreur
  • IMC ≥ 18.5 corpulence normale
  • IMC ≥ 25 Surpoids
  •  IMC ≥ 30 Obésité modérée
  • IMC ≥ 35 Obésité sévère
  • IMC ≥ 40 Obésité morbide
  •  IMC ≥ 55 Super obèse

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a défini cet Indice de Masse Corporelle comme le standard pour évaluer les risques liés au surpoids et à l’obésité.

L’IMC est la mesure la plus utile du surpoids et de l’obésité car, chez l’adulte, l’échelle est la même quels que soient le sexe ou l’âge du sujet. Il donne toutefois une indication approximative puisqu’il ne correspond pas forcément au même degré d’adiposité d’un individu à l’autre.

Les conséquences les plus fréquentes du surpoids et de l’obésité? :

A partir d’un IMC de 35, les risques de morbidité sont élevés.

Plus l’IMC d’une personne est élevé, plus le risque de pathologies graves est accru, comme :

  • Les maladies cardiovasculaires
  • Le diabète
  • L’hypertension
  • Les troubles musculo-squelettiques, en particulier l’arthrose
  • Certains cancers (de l’endomètre, du sein, des ovaires, de la prostate, du foie, de la vésicule biliaire, du rein et du colon).

Les causes de l’obésité :

La cause majeur de l’obésité est expliquée par le déséquilibre entre les calories consommées et les calories dépensée.

D’autres facteurs rentrent en jeux :

  • Une consommation excessive des aliments caloriques riches en gras
  • Un manque d’activités sportives
  •  Le facteur génétique: les gènes ont une influence importante sur la corpulence et la distribution de la masse au niveau du corps.
  • Le facteur hormonal

Il existe une corrélation entre l’IMC et le risque des maladies qui concernent l’obésité. C’est pour cette raison que cet indice est utile : c’est un indicateur statistique qui permet de relier la corpulence d’un individu à des statistiques sur le risque face à ces maladies.

L’IMC n’a donc pas pour vocation première d’indiquer un « poids idéal » mais il est plutôt un signal d’alarme qui indique l’état de notre santé face à l’obésité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *