Augmentation mammaire par prothèses


Augmentation mammaire par prothèses

De plus en plus de femmes à travers le monde sont complexées par la taille ou la forme de leurs seins. Grâce à la technique d’augmentation mammaire, il est possible de gommer ses complexes et ainsi obtenir une poitrine plus galbée et plus volumineuse.

Deux interventions de chirurgie mammaire sont principalement envisagées pour augmenter le volume de la poitrine : la pose d’implants mammaire ou le lipofilling.



Augmentation mammaire: Quelles sont les indications ?

La patiente qui désire bénéficier d’une augmentation mammaire doit avoir au moins 18 ans. L’augmentation mammaire n’a pas uniquement un but esthétique (donner du volume à des seins considérés comme trop petits), en effet, l’opération permet aussi de :

  • Réaliser une reconstruction mammaire (suite à un cancer du sein par exemple)
  • Rectifier une asymétrie mammaire (deux seins qui n’ont pas la même taille)
  • Pallier à une absence totale de glande mammaire (agénésie)

Généralement la pose de prothèse mammaire est associée à un lifting mammaire, lorsque la glande diminue de volume et la peau se relâche; cet affaissement est généralement dû aux effets naturels de la vieillesse, à une importante perte de poids ou encore suite à une grossesse.



Besoin de plus d’informations sur l’augmentation mammaire par prothèses en Tunisie?

 



Les types d’implants mammaires

  • Les photos envoyées au chirurgien sont importantes, car celles-ci lui permettent d’avoir une idée sur la forme et la taille actuelle des seins et les attentes de la patiente.
  • Un bilan sanguin et une échographie mammaire sont à réaliser quelques jours avant l’interventions.
  • Ensuite, lors de la consultation pré opératoire en Tunisie, le chirurgien et la patiente choisissent ensemble les implants qui seront utilisés pour l’opération.
  • Les prothèses devront être adaptées à la morphologie de la patiente et à ses objectifs.

Les implants mammaires sont constitués de gel silicone ou de sérum physiologique, et sont soit ronds, soit anatomiques :

  • Implants ronds : les implants ronds sont les plus utilisés de nos jours. Ces prothèses sont de forme ronde (forme en demi-sphère arrondie). Le choix se portera sur ce type d’implant si la patiente désire augmenter la forme de la partie haute du sein et d’avoir un décolleté pigeonnant.
  • Implants anatomiques : les prothèses anatomiques ont une forme de goutte d’eau (forme de poire) ; ces prothèses permettent d’augmenter la partie inférieure des seins et de leur donner une jolie courbure. L’inconvénient principal de ce type d’implant est le risque de rotation à l’intérieur du sein, même si c’est rare que cela se produise.

Comment se déroule l’opération d’augmentation mammaire ?

 

L’intervention dure en moyenne entre 60 et 90 minutes et se pratique sous anesthésie générale.

Trois types d’incisions peuvent être pratiqués par le chirurgien pour l’insertion de la prothèse :

  • Incision sous-mammaire : cette incision se pratique sous le sein (entre 3 et 4 cm de longueur) ; l’incision qui en résulte pourra être facilement camouflée par le sillon mammaire.
  • Incision transaxillaire (dans le creux des aisselles) : cette incision se pratique sous le pli de l’assaille, pour introduire des prothèses de petites tailles. La cicatrice qui en résulte a l’avantage d’être peu visible après l’opération, vu son emplacement.
  • Incision périaréolaire : cette incision est réalisée sur le pourtour de l’aréole (la bordure entourant le mamelon). La cicatrice qui en résulte est fine est peu visible, mais il faut savoir que la sensibilité au niveau du mamelon et de l’aréole sera altérée suite à l’utilisation de cette technique.


Le positionnement des prothèses mammaires

Augmentation mammaire par prothèsesAprès avoir effectué l’incision, Le chirurgien entame le positionnement des prothèses mammaires.

Il choisit la technique la plus avantageuse présentant le moins d’inconvénients pour chaque patiente.

La position sous-glandulaire ou pré-pectorale: Insertion sous la glande devant le muscle grand pectoral.

Cette position est conseillée pour les femmes dont la peau et la glande mammaire sont suffisamment épaisses pour rendre invisible les contours des prothèses mammaires.

  • Pas de déformation visible des seins en cas de contraction musculaire.
  • La partie supérieure des seins est bombé, ce qui donne un joli décolleté.

La position sous-musculaire ou rétro-musculaire : Insertion derrière le muscle grand pectoral. Cette position est recommandée pour les femmes minces avec peu de glande mammaire.

  • Les contours de la prothèse sont moins visibles et moins perceptibles au toucher.
  • Le poids n’entraîne pas la chute progressive du sein, car l’implant est soutenu par du tissu fibreux et musculaire.

La position Dual Plan : Intercalation dans deux plans anatomiques différents Les 2/3 supérieurs de la prothèse sont mis derrière le muscle grand pectoral et le tiers inférieur sous la glande mammaire. Cette position convient pour toutes les femmes quelle que soit leur morphologie.

Le Dual Plan est la technique qui permet d’avoir l’aspect le plus naturel de l’implant mammaire ; Camouflage des contours de l’implant chez les femmes minces. Pas de déplacement de la prothèse en cas de contraction musculaire chez les femmes sportives. La prothèse est moins discernable au toucher car elle est protégée en haut par le muscle et en bas par la glande.

A la fin de l’intervention, le chirurgien pose un pansement modelant sur la poitrine avec deux petits tuyaux qui sortent par les côtés et qui permettent de drainer le sang.

Ces drains sont enlevés dès le lendemain de l’opération. Ensuite, la patiente porte un soutien-gorge de contention jour et nuit pendant un mois.

Augmentation mammaire: Les suites de l’intervention :

  • Après l’opération, les douleurs peuvent être plus ou moins fortes, mais pourront être atténuées grâces à des antalgiques prescrits par le chirurgien.
  • La patiente remarquera la présence d’œdèmes et d’ecchymoses, qui finiront par s’estomper petit à petit durant les semaines qui suivent l’opération.
  • Dès le lendemain de l’intervention, des activités légères (marche) sont conseillées afin d’éviter tout risque de phlébite.
  • Il faudra prévoir entre 5 et 10 jours d’arrêt de travail, la durée dépendra de l’activité professionnelle de la patiente.
  • Le sport intensif peut être repris sous 4 à 6 semaines.
  • La patiente pourra admirer la nouvelle forme de ses seins dès le lendemain de l’opération, le résultat final sera optimum au bout de 2 à 3 mois, le temps que les œdèmes se résorbent et que la peau des seins s’assouplisse.
  • A savoir que la qualité du résultat dépend bien entendu de la poitrine originelle, de l’élasticité cutanée et du potentiel de cicatrisation de la patiente.
  • Durant votre convalescence à l’hôtel, après votre chirurgie, une infirmière vous prodiguera quotidiennement les soins post-opératoires prescrits.
  • Vous serez vue en d’une visite de contrôle par le chirurgien un jour avant votre retour dans votre pays.

Tarif augmentation mammaire en Tunisie

Les tarifs d’augmentation mammaire en Tunisie ci-dessous comprennent:

  1. les consultations pré et post opératoires.
  2. le séjour en clinique et l’opération
  3. les soins post opératoires
  4. la période de convalescence en hôtel 5*
  5. l’assistance et le suivi post opératoire en Tunisie et dans votre pays.

Pour plus d’informations sur l’augmentation mammaire en Tunisie, demandez un devis personnalisé gratuit et sans engagement de votre part.

INTERVENTIONSPRIXSÉJOUR
Augmentation mammaire par prothèses rondes2200 euros4 nuits / 5 jours
Augmentation mammaire par prothèses anatomiques2450 euros4 nuits / 5 jours

Devis Gratuit

Une photo de profil et de face de votre poitrine prises à 1m de distance sont obligatoires afin d'obtenir le diagnostic du chirurgien
Augmentation mammaire par prothèses Note : ★★★★★ 5 based on 127 reviews
5 1